Les châteaux de vin en Ribéracois

De WikiShap
Révision datée du 21 mai 2022 à 16:28 par Admwiki (discussion | contributions)
(diff) ◂ Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante ▸ (diff)

   Saviez-vous qu'un vignoble en Ribéracois était déjà connu en 937 ? Le moine Lutérius fait don de sa propriété et de ses vignes à l'abbaye de Saint-Cybard en Charente. La tradition veut que le vin de Rossignol et ses environs ait été bu à la table du roi à Versailles. Des châteaux viticoles sont construits à la fin du XVIIe siècle.

   Dans l'arrondissement de Ribérac, un état de 1835 cite, parmi les productions qui ont laissé un nom, les crus de Jaurias, Grattechat et Rossignol. Dans la commune de Rossignol, à côté des vins rouges appréciés, un vin blanc sec peu alcoolisé et légèrement pétillant est resté dans les mémoires. A la Meyfrénie, les vins mousseux ont bénéficié d'un certain succès. En effet, Eugène Le Roy, dans son carnet de notes, se rappelle d'y avoir dégusté un vin capiteux de Géraud-Piga, « doux mais traître en diable ». Les expéditions se faisaient essentiellement en barriques, l'usage des bouteilles s'est imposé plus tardivement. Le vignoble ribéracois est à son apogée au milieu du XIXe siècle. Certaines maladies venues d'Amérique, l'oïdium, le mildiou puis le phylloxéra vont l'anéantir en grande partie en 1875. La vigne va être replantée grâce aux plants américains, en particulier à Jaurias, mais elle ne retrouvera jamais sa renommée. En 1825, le vignoble de Gout-Rossignol s'étendait sur 939 hectares, en 2011 il n'occupait plus que 4,5 hectares. Actuellement une poignée de passionnés continuent à cultiver leurs vignes pour la plupart en bio.

   Les châteaux de vin ont été construits dans le souci d'une hiérarchisation de l'espace : la maison du maître dans une position centrale, puis le logement des domestiques, les chais, les cuviers, les caves, les étables, les écuries, les granges... Le parc se trouve en arrière de la maison, souvent limité par des murs. Des pièces d'eau en font partie, elles étaient prévues pour le lavage des barriques mais aussi pour faire gonfler le bois à la saison.

Quelques châteaux renommés :

Château de Jaurias

Le château de Jaurias, construit en 1760 par un conseiller secrétaire du roi, Léonard Aubin. A la Révolution, il est vendu comme bien national. Racheté au XIXe siècle, il est fortement remanié, il est encore entre les mains de la même famille.‍

Château de la Vassaldie

Le château de la Vassaldie, commune de Gout-Rossignol, de la fin du XVIIe, début XVIIIe siècle, corps de logis classique avec fronton des deux côtés flanqué de deux pavillons, toit à la mansard, dépendances formant cour fermée par une grille.

Surface du vignoble en 1825 : 46 ha‍

Château de la Meyfrenie

Le château de la Meyfrenie, ancien repaire noble du XVe siècle, transformé au XVIIe siècle. Au XIXe  siècle, un incendie le détruira en partie et il sera reconstruit en 1821.‍

Château de Clauzuroux

Le château de Clauzuroux, commune de Champagne-et-Fontaine, construit à la fin du XVIIe début XVIIIe siècle, corps de logis classique flanqué de deux pavillons, toits à la mansard, colombier près de l'entrée.

Surface du vignoble en 1825 : 6 ha.    ‍


Le château de la Richardie, commune de Bouteilles-Saint-Sébatien, corps de logis classique, de la fin du XVIIIe siècle, avec fronton, flanqué de deux pavillons, toit à la mansard pour le corps du logis, dépendances formant une cour fermée.

Surface du vignoble en 1825 : 6 ha‍.


Huguette Bonnefond (texte publié dans "Mémoire vivante" n°17 - octobre 2021)


Sources

  • Fayolle André, Topographie agricole du département de la Dordogne, éd. SHAP, 1939.
  • Audrerie Dominique et La Ville Alain de, "Sur la route des vins en ribéracois", extrait  de Sarlat et le Périgord, Actes du XXXIVe Congrès d'Etudes Régionales tenu à Sarlat les 26 et 27 avril 1987.
  • "Conférence du club Histoire et Patrimoine La Tour Blanche faite par Michel Vergnaud le lundi 20 juin 2011, histoire d’un ancien vignoble du Perigord : le vin de Rossignol et des environs", Article de Sud Ouest, 2011.
  • Cartes postales S.H.A.P.